Just another WordPress.com site

Uncategorized

2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2.700 personnes. Ce blog a été vu 14  000 fois en 2013. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 5 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

bienvenue à 2013

bonnes fetes

la ptitepomme et ses petits pépins

vous présentent leurs meilleurs voeux

pour la nouvelle année !


2012 in review

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2012 pour ce blog.

Voici un extrait :

4 329 films ont été soumis au festival de Cannes de 2012. Ce blog a été vu environ 20 000 fois en 2012. Si chaque vue était un film, ce blog pourrait supporter 5 festivals.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.


les oiseaux pépient , mais que se disent-ils ?

 

 

 

 

1338473209

 

1338473910

1338476528

1338479507

1338483027

1338489764

1783964184

birds

birds_enfoires

birds-dessines-pensees

birdsoiseau

first_stars

image002

image003

image004oups désolée   mdr

 

image005re oups

 

image006

image007

 

zozio


RESULTAT DU DEFI CHANSON “ LA GROUPIE DU PIANISTE “

 

 

 

voici, voilà

le résultat !!!

défi chanson

“ la groupie du pianiste “

merci mes copinettes

d’y avoir participé !

j’avais  annoncé  que

la dernière participante

serait  l’heureuse élue

qui reprendrait  le flambeau , si elle le veut bien!

et  la dernière  est ……….

1 Mireille

1 mireille

2 Ella

2 ella

3  Nana

3 bis manik

3 manik

4 Mamie Nicole

4 mamie Nicole

5 Yapuka

5 bis yapuka

5 yapuka

6 Nicole Russy

6 nicole russy

7 Kikineth

7 kikineth

8 Stéphane

8 stephane

9 Korrigane bleue

9 korriganebleue

10 Claudie

( oui tu m’en avez déjà envoyé une , alors je mets les deux lol )

10 bis claudie

10 claudie

11 Niki

11 Niki

12 Obeline

12 obeline

13 Kicoonette

14 kikoonette

14 Lilianedémo

13 Lilianedémo

15 La Gentille Rebelle

15 la gentille rebelle

et la 16e et dernière participante :

RACHEL

qui m’a envoyé sa créa pendant

que je faisais ce billet

et qui de ce fait ,

est la future “ Maman “ du prochain défi chanson

La groupie du pianiste

et votre servante  lol

nadine

Encore merci à vous toutes , pour ces superbes créas!


défi “ envie d’un câlin “ chez Babouchka

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                      ENVIE DE CALIN

 

 

 

 

N’occasionnent aucuns frais et ne
requièrent aucune pile.

Ils sont non taxables et à l’abri de l’inflation.

Ils s’avèrent même excellents pour la relaxation.

Ils ne craignent pas les voleurs et ne polluent pas.

Sont offerts en une seule grandeur et ne se volatilisent pas.

Ils ne consomment à peu près pas d’énergie,
mais redonnent beaucoup de vie.

Ils soulagent le stress et la douleur.

Ils alimentent votre bonheur.

Ils combattent la dépression et créent la joie.

Ils rehaussent même l’estime de soi !

Ils améliorent la circulation de votre sang et ne causent
aucun effet secondaire déplaisant.

Ils constituent, à mon avis, un remède digne de Merlin :

Ce sont, je vous les recommande :

Les CÂLINS

créas pour Babouchka

défi envie d'un calin 1 copier

defi envie d'un calin 2 copier

defi envie d'un calin 3

 

défi envie d'un calin 4


C’est Lundi , on sourit ………

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mari :

– Chaque matin quand je me rase,

j’ai l’impression de rajeunir de 10 ans.

Sa femme lui répond :

– Tu devrais te raser avant de te coucher !

Le père :

– Trouvez-vous que mon fils me ressemble ?

Le Docteur :

Oui, mais ce n’est pas grave….

 l’essentiel est qu’il soit en bonne santé

Dans une maternité, une infirmière dit à une jeune mère :

– Votre bébé est un vrai petit ange.

Une fois couché, il ne bouge plus !

La jeune mère répond :

– Le vrai portrait de son père !

Un monsieur est à l’hôpital avec la tête enveloppée

d’un solide pansement. L’infirmière lui dit :

– Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer …

L’homme répond :

– D’habitude oui, mais cette fois-ci, elle m’a eu.

Gérard revient au bureau après 15 jours d’arrêt maladie.

– Alors tu vas mieux ?

– Oui et ça a été pour moi une expérience magnifique !

– La grippe, une expérience magnifique ?

– Oui, parce que j’ai compris à quel point ma femme m’aimait !

– Comment ça ?…

– Ben à chaque fois que le facteur sonnait,

elle ne pouvait s’empêcher de crier sa joie :

Mon mari est à la maison!, mon mari est à la maison !!!

 

 


chat alors

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjourrr!

Je pensais à toi…

Es-tu réveillée?!

Ne cours pas…

la vie est longue.

 Commence ta journée en te relaxant.
Tu vois comme c’est bon?!

Moi je suis présente

pour te souhaiter  »Bon matin »

Je me promène libre… dans ton blog..

. pour ensoleiller ton matin…

Si tu n’as pas  encore fait tes exercices ,

moi je vais t’aider à te mettre en forme…


Après quoi, on va jouer un peu…


Si tu es fatiguée,

c’est le temps d’un bon massage…



Es-tu chatouilleuse?

Bon, fini la distraction!!!
Dans la voiture et au travail!!

Ah! J’ai oublié que tu n’as pas pris

ton café ce matin!!!
Je te l’offre, avec plaisir !!!

.
Je te souhaite une merveilleuse journée!
Avec beaucoup d’amour…

“Le bonheur est comme un chat.

Si tu essayes de l’attraper,

il t’évitera avec détermination

et il ne viendra jamais.

Si tu ne lui accordes aucune attention

et tu continues ton chemin,

tu le trouveras se frottant à tes pieds

et te sautant dans les bras »
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


défi chanson “ La groupie du pianiste “

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila , j’ai hérité du “ bébé “ de notre amie Niki

à moi donc maintenant , de vous lancer ce défi!

ce sera donc

la chanson de michel berger

michel-berger

 

Michel-Berger-La-Groupie-Du-Pianiste

 

 

la groupie du pianiste

Elle passe ses nuits sans dormir
À gâcher son bel avenir
La groupie du pianiste
Dieu que cette fille a l’air triste
Amoureuse d’un égoïste
La groupie du pianiste
Elle fout toute sa vie en l’air
Et toute sa vie c’est pas grand chose
Qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire
À part rêver seule dans son lit
Le soir entre ses draps roses

Elle passe sa vie à l’attendre
Pour un mot pour un geste tendre
La groupie du pianiste
Devant l’hôtel dans les coulisses
Elle rêve de la vie d’artiste
La groupie du pianiste
Elle le suivrait jusqu’en enfer
Et même l’enfer c’est pas grand chose
À côté d’être seule sur terre
Et elle y pense dans son lit
Le soir entre ses draps roses
Elle l’aime, elle l’adore
Plus que tout elle l’aime
C’est beau comme elle l’aime
Elle l’aime, elle l’adore
C’est fou comme elle aime

C’est beau comme elle l’aime
Il a des droits sur son sourire
Elle a des droits sur ses désirs
La groupie du pianiste
Elle sait rester là sans rien dire
Pendant que lui joue ses délires
La groupie du pianiste
Quand le concert est terminé
Elle met ses mains sur le clavier
En rêvant qu’il va l’emmener
Passer le reste de sa vie
Tout simplement à l’écouter

Elle sait comprendre sa musique
Elle sait oublier qu’elle existe
La groupie du pianiste
Mais Dieu que cette fille prend des risques
Amoureuse d’un égoïste
La groupie du pianiste

Elle fout toute sa vie en l’air
Et toute sa vie c’est pas grand chose
Qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire
À part rêver seule dans son lit
Le soir entre ses draps roses

Elle l’aime, elle l’adore
Plus que tout elle l’aime
C’est beau comme elle l’aime
Elle l’aime, elle l’adore
C’est fou comme elle aime
C’est beau comme elle l’aime
La groupie du pianiste?

 

la dernière arrivée sera l’heureuse gagnante

qui devra lancer le prochain défi

vous serez gentilles de m’envoyer

vos créas par mail

gensenadine@hotmail.fr

merci d’avance !

je clôturerai ce défi

le mercredi 27 Juin ! 

n’hésitez pas surtout à me faire de la pub

parmi vos amies ,car je risque sinon , de ne pas

avoir beaucoup de “ passage “

ma créa

la groupie du pianiste

 

 


fête de la musique chez Babouchka

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre-1 copier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre-1 copier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fête de la musique a lieu à travers le monde le 21 juin

(date qui coïncide le plus souvent avec le premier jour

de l’été dans l’hémisphère nord), principalement

le soir et la nuit jusqu’au lendemain matin.

Elle est actuellement[ célébrée dans une centaine de pays.

Divers festivals de musique locaux qui se déroulaient ce jour

de solstice participent aujourd’hui à cette fête populaire.

Elle est parfois connue aussi sous le nom World Music Day

(Journée mondiale de la Musique)

bien que le nom français soit aussi souvent utilisé

dans certains pays anglophones

 

 

Histoire de la MUSIQUE

Elle est d’abord imaginée en 1976 par

le musicien américain Joël Cohen qui travaillait

alors pour Radio FranceFrance Musique.

Cohen proposait pour cette chaine des

« Saturnales de la Musique »

pour le 21 juin et le 21 décembre lors des deux solstices.

Il voulait que les groupes de musiques jouent

le 21 juin au soir, jour de l’été.

Après les élections présidentielles de 1981 cette idée a été

adaptée par Maurice Fleuret et mise en place en France

par Jack Lang alors ministre de la culture.

Sa première édition a lieu le 21 juin 1982 mais elle est

officiellement déclarée le 21 juin 1983.

C’est l’occasion d’une liesse populaire et la manifestation

connait un succès croissant au cours des décennies suivantes.

En 2011, cette fête s’est complètement internationalisée :

en moins de quinze ans, elle est reprise dans 110 pays

sur les cinq continents (dès 1985 en Europe)

et les deux hémisphères, avec plus de 340 villes participantes

dans le monde (dernière en date : la ville de Shanghai).

Choix du 21 juin

Le 21 juin a été choisi car il coïncide le plus souvent

avec le solstice d’été (donc aussi un des jours les plus longs de

l’année, ou la nuit la plus courte pour

ceux qui festoient jusqu’à l’aube).

La coïncidence avec l’été symbolise ainsi le sacre de

la nature à travers cette journée festive,

à l’image des fêtes païennes dédiées

à la nature ou aux moissons depuis l’Antiquité (dont les fêtes de

la Saint Jean, )des fêtes populaires où un grand feu était

allumé toute la nuit le soir du 24 juin, date traditionnelle

de fin des plus longs jours de l’année, et qui ont existé

en France jusque dans les années 1990,

où la plupart des feux ont été interdits pour des raisons de

sécurité et souvent aussi à cause

de la législation destinée à éviter les incendies

dans des zones soumises à des restrictions d’eau

ou de protection de l’environnement).

Des fêtes similaires existaient également dans les pays

nordiques à cette période de l’année où le soleil

ne se couche jamais (par exemple les nuits blanches

à Saint-Petersburg où on célèbre les arts

sous toutes leurs formes).

Cette idée a été reprise en France plus tard

avec la Nuit Blanche fêtée lors du premier

week-end d’octobre peu après l’équinoxe où la nuit

devient plus longue que le jour.

Festivités

La Fête de la Musique a pour vocation de promouvoir

la musique de deux façons.

Sous le slogan homophone à son nom,

« Faites de la musique ! »,

elle encourage les musiciens amateurs à se produire

bénévolement dans les rues et espaces publics.

Grâce à l’organisation de nombreux concerts gratuits,

d’amateurs mais aussi de professionnels,

elle permet à un public large d’accéder à

des musiques de toutes sortes et origines

(musique classique, jazz, rock, world music,

musique traditionnelle, etc.)

et mêmes celles chantées dans toutes les langues.

De nombreux établissements sont autorisés à rester ouverts

plus longtemps ce soir là pour accueillir le public,

et de nombreuses rues sont fermées à la circulation

dans les grandes villes pour laisser la place aux scènes

organisées ou improvisées et aux spectateurs

qui déambulent d’un spectacle à l’autre.

Toutefois, ce n’est pas le cas partout où les scènes

sont alors montées dans des espaces mieux délimités

tels que des parcs et espaces sportifs,

mais aussi des salles de spectacles avec des entrées

exceptionnellement gratuites ce jour là.

À côté des spectacles gratuits et concerts amateurs de rue,

des concerts payants peuvent aussi être parfois

organisés pour des artistes confirmés

mais ne peuvent prétendre à l’appellation

« Fête de la Musique. »

 

 

 

fete de la musique 1

 

 

 

fete de la musique 2

 

spéciale Babouchka

ffete de la musique 3

 

 


commençons la semaine en souriant ….

 

ysjq1gp1

On n’arrête pas le progrès. . .

Un nouveau LECLERC vient d’ouvrir ses portes

en Ile de France, à Montmorency.

Ils ont installé un vaporisateur d’eau automatique pour

conserver les fruits et légumes frais :

Juste avant qu’il ne démarre, vous entendez

le son du tonnerre au loin,

et l’odeur de la pluie qui vient…

Quand vous passez dans la section des produits laitiers,

vous entendez les vaches meugler,

et vous pouvez sentir l’odeur du foin fraichement coupé.

Dans la section boucherie, vous pouvez respirer l’odeur

d’un steak sur barbecue avec oignons.

Dans la section des œufs, vous pouvez entendre les poules caqueter, et sentir l’arôme des œufs et bacon en train de cuire

Et enfin dans la section boulangerie, vos papilles sont titillées par l’odeur du pain fraichement sorti du four et de bons biscuits……….

Mais eh bien moi je pense que je vais aller acheter mon papier-toilette ailleurs ! mdr

54f0935c

Un homme rentre de son travail avec un robot

détecteur de mensonges.
Son fils de 12 ans rentre avec 2 heures de retard de l’école.
– Où étais-tu tout ce temps ? demande le père.
– J’étais à la bibliothèque pour préparer un devoir !
Le robot se dirige vers le fils et lui assène une claque…
Le père explique :
– Mon fils, ce robot est un détecteur de mensonges !

Tu ferais mieux de dire la vérité…
– Ok… J’étais chez un copain et nous avons regardé un film : Les 10 Commandements.
Et paf ! Le robot assène de nouveau une claque au fils…
– Aïe ! Bah oui ! En fait, c’était un film porno…
Le père :
– J’ai honte de toi ! À ton âge, je ne mentais jamais à mes parents !
Et paf ! Le robot assène une baffe au père…
La mère se marre :
– Décidément, c’est bien ton fils …
Et paf ! Une baffe à la mère..

.

54f0935c[4]

L’appel de l’amour"

C’est une jeune fille qui danse avec un jeune homme très entreprenant, il l’enlace de plus en plus fort.

Tout d’un coup, la jeune fille s’exclame : – Mais calmez-vous !

Le jeune homme :

– Je n’y peux rien, c’est l’appel de l’amour !

La jeune fille :

Je ne sais pas si c’est "la pelle", mais le manche devient gênant !

54f0935c[6]

Pour quelles raisons les femmes mariées grossissent-elles alors que les femmes célibataires maigrissent…?

En fait c’est très simple :

– La célibataire va au frigo, n’y trouve rien d’intéressant

et retourne au lit !

– La femme mariée va au lit, n’y trouve rien d’intéressant

et retourne au frigo …!

54f0935c[8]

Une femme arrive chez son médecin,

elle a des dents cassées, le nez en sang, et le visage tuméfié.

– Qui vous a fait ça ?…

– C’est mon mari !…

– Hein ? Mais je croyais qu’il était en voyage d’affaires ?

– Moi aussi …!!!

54f0935c[10]

Comment se nomme un grand rassemblement d’aveugles ?

Un Festival de cannes !

54f0935c[12]

(je sais c’est méchant , mais  …)

allez m’en voulez pas lol , c’est juste pour rire!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Défis chez Nikki et chez Michel

défi chez Nikki

 » je suis un géant de papier

photo défi chez Michel

 » Livre de cuisine « 

des moules de chez nous

et ………des pommes bien sur lol


défi chez la Malouine  » Solidor en peinture « 

La tour Solidor est un donjon fortifié composé

de trois tours réunies par de petites courtines

 et est situé au débouché de la Rance dans la

commune de Saint-Malo,

quartier de Saint-Servan.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des

monuments historiques depuis juillet 1886.

Son nom est dérivé de steir et de dor qui en

breton signifie « porte de la rivière ».

Ce donjon fut construit entre 1369 et 1382,

 par le duc Jean IV de Bretagne afin d’avoir un

contrôle sur la Rance à une période où la ville de

Saint-Malo était rebelle à son autorité.

La tour a été bâtie sur un site déjà fortifié, la

Tour d’Oreigle, aussi appelée Tour Aiquin

 et qui comprenait un petit châtelet, transformé

en corps de garde du nouvel ensemble et une

enceinte fortifiée, elle-même construite sur des

fortifications gallo-romaines.

En 1588, les Malouins se sont emparés de la tour

pour le compte du duc de Mercoeur, chef de la

Ligue de Bretagne.

Elle était seulement gardée

par cinq ou six hommes.

Un capitaine y fut mis en place en 1590 avec

trois soldats, une servante

 et deux chiens de guet.

En 1636, Louis XIII ordonna d’y faire des

réparations.

En 1694, la garde de la tour fut confiée aux

habitants de Saint-Servan.

L’ingénieur Siméon de Garengeau en dressa

alors des plans pour en améliorer la défense.

En 1756, on remplaça le pont-levis de l’entrée

par un pont en pierre.

 L’histoire et l’évolution des technologies

militaires ayant rendu son usage initial caduc, la

tour fut transformée en prison pendant la

Révolution et l’Empire.

 Des prêtes, des religieuses et des militaires y

furent enfermés.

Des graffitis sont encore lisibles sur les portes

intérieures qui fermaient les cellules.

 La tour Solidor est affectée au service de la

Marine par un arrêté du 29 Germinal An XII.

En 1886, le ministère de la Marine la cède à

l’administration des Monuments Historiques.

Elle est alors restaurée par l’architecte Albert

Ballu qui la dote de son grand toit actuel.

L’aspect actuel de la tour est un peu différent de

celui qu’il avait au début du XXe siècle, il ne

subsiste en effet comme bâtiment que la tour et

le corps de garde.

Elle héberge depuis 1970 un musée des cap-

horniers qui réunit les collections du musée de

Saint-Malo sur la navigation au long cours et les

cap-horniers

(cartes, maquettes, instruments de

navigation…).

 Une girouette en bois en forme d’albatros fut

offerte par la section chilienne de l’Amicale

internationale des cap-horniers, en 2003.

La tour Solidor est située à proximité de la cité

d’Aleth, à Saint-Servan, une ancienne commune

devenue un quartier de la ville de Saint-Malo

après une fusion intervenue en 1967.

 On peut repérer à marée basse, les vestiges

d’une chaussée en pierre qui menait au port

gallo-romain, le niveau de la mer étant de 8 m

plus bas qu’aujourd’hui.

De la cale Solidor, un bac passagers et véhicules

traversait régulièrement la Rance vers Dinard,

avant la mise en service du barrage de la Rance

en 1967.

Défi  » Solidor en peinture « 


Défi  » Plein air  » chez Babouchka

Quand les troupeaux prennent

des  » vacances « 

La transhumance, du latin trans

 (de l’autre côté) et humus (la terre, le pays),

 est la migration périodique d’une part du bétail

(bovidés, cervidés, équidés et ovins) de la plaine

vers la montagne ou de la montagne vers la

plaine, d’autre part,  des abeilles d’une région

florale à une autre, et ce en fonction des

conditions climatiques et donc de la saison.

En ce qui concerne le bétail, on distingue deux

types de transhumance :

  • La transhumance estivale (ou transhumance

  • normale), qui est la  montée dans les

  • pâturages d’altitude comme les alpages,

  •  les montagnes      (dans le Massif central),

  • des troupeaux originaires des basses

  • plaines      (dans le Valais et en Vallée     

  • d’Aoste on parle d’inalpe).

  • La transhumance hivernale

  •  (ou transhumance inverse), qui est le   fait

  • de troupeaux de montagne, lesquels, l’hiver

  • venu, fuient les rigueurs   du climat

  • montagnard en descendant vers les plaines

  • tempérées

  •  (dans le Valais et en Vallée  d’Aoste

  • on parle de désalpe).

En Europe, l’estive dure en général

 de fin mai à mi-octobre.

La question des origines de la transhumance en

Provence mobilise les historiens et les

archéologues.

 Les grands déplacements de troupeaux de la

plaine à la montagne avaient probablement

disparu durant le haut Moyen Âge, faute des

conditions politiques (organisation territoriale

et sécurité des chemins) et économiques

(marchés pour écouler les produits des

troupeaux) nécessaires à de telles entreprises.

Mais la découverte dans les années 1990 dans la

plaine de la Crau de fondations de nombreuses

bergeries datant de l’époque romaine et de l’âge

du Fer laisse à penser que déjà dans l’Antiquité

des troupeaux d’ovins transhumaient,

corroborant Pline l’Ancien affirmant que dans

« les Plaines-de-pierre » de la province

Narbonnaise les moutons « par milliers »

convergent depuis des régions

lointaines pour brouter ».

Le balancement des troupeaux se remet en place

dès avant le XIIe siècle à l’initiative des

communautés montagnardes, qui ne peuvent

nourrir en bergerie des troupeaux importants

durant les longs hivers, et vont chercher l’herbe

des plaines.

Les grands monastères (Abbaye

Saint-Victor de Marseille, Boscodon…), les

imitent dès le XIIIe siècle en mettant en valeur

leurs possessions dans le haut comme dans le

bas pays, imités, à partir du XIVe siècle par les

grandes familles nobles.

Il s’agit alors d’une transhumance de la plaine à

la montagne, avec des troupeaux

 de mille bêtes et plus.

Les archives du Comté de Nice font état de

contrats passés au début du XIVe siècle,

entre des montagnards et des

 éleveurs de basse Provence.

 Les premiers ayant rapporté au pays les

troupeaux des seconds.

C’est à partir de 1325 que l’on voit des éleveurs

envoyer en commun de gros troupeaux

(de près de 2000 têtes) vers les pâturages de

haute montagne.

 Dans un premier temps, cette transhumance

sera perçue par beaucoup comme de la

concurrence pour les élevages de

montagne .

Dans Sociétés paysannes, Henri Mendras citait

ce conflit de pouvoir comme illustration d’un

processus d’installation d’un équilibre entre

ressources naturelles et exigences sociales

De nombreux actes notariaux parus après 1380

témoignent de ce mode de transhumance.

Au XVe siècle, la grande transhumance, réservée

au siècle précédent aux troupeaux des grandes

familles et des éleveurs riches, se démocratise.

L’estivage des moutons devient massif.

À partir de 1450 chaque année entre 40 000 et

50 000 moutons quittent Aix-en-Provence et ses

alentours pour les alpages

 À partir de là, la grande transhumance ne

cessera de s’étendre vers le nord.

Au XIXe siècle le pastoralisme et la grande

transhumance sont très importants.

 La rentabilité faible est contrebalancée par des

troupeaux de grands effectifs.

 400 000 moutons transhument de Basse

Provence vers les hautes

vallées des Alpes du Sud.

La Crau et la Camargue, dont les sols sont

pauvres, offrent de nombreux parcours

 loués à bas prix.

Dans les garrigues de Montpellier, la

céréalicultures et élevages extensifs

de moutons sont associés.

 Les grands transhumants ont des phases de

progression et de régression, liées, jusqu’au

XIXe siècle, à la demande en laine..

Au lendemain de la seconde guerre mondiale les

troupeaux du bas Languedoc sont rejetés sur les

garrigues et pratiquent des transhumances

courtes vers les Cévennes et

 les causses comme le Larzac.

La production de coureurs ou broutards

(agneaux nourris au lait maternel et à l’herbe)

chute et l’engraissement d’agneaux en bergerie

devient privilégié.

Cependant la transhumance se maintient en

basse Provence.

 En 1954, 350 000 moutons estivent dans les

Alpes, dont trois cinquièmes originaires

de Crau et de Camargue.

Le transport par bétaillères se généralise.

Depuis 1950, cependant, la concurrence sur les

terres s’accroît (lotissements, champs

militaires, vergers, vignobles, stations de ski,

etc.) avec pour conséquence un certain recul de

l’agriculture, libérant ainsi de nombreux

parcours pour les ovins.

 En 1935, un troupeau sur dix transhumait

encore (soit un million de bêtes).

En 1960 seules 600 000 bêtes prennent encore

la route, 350 000 vers les Alpes, 200 000 vers

les Pyrénées et 50 000 vers le Massif central.

La grande transhumance se maintient dans les

Alpes mais décline considérablement dans le

Massif central et les Pyrénées.

 Partout, la longueur des transhumances

diminue et l’élevage tend à une sédentarisation

incitée par les pouvoirs publics.

 C’est la transhumance hivernale descendante

qui décline le plus vite.

Les bergers abandonnent les déplacements

lointains vers les plaines qui sont occupées par

d’autres cultures et ils cherchent à augmenter le

pâturage dans les régions alpines et préalpines.

créas défi  » plein air « 


défi yapuka autour de la palette