Just another WordPress.com site

Une autre fleur , un emblème pour la même guerre ……………

L’Emblème

La Première Guerre mondiale crée une rupture historique par sa violence, sa durée et sa dimension internationale, elle marque la fin d’une époque.

Pour faire face aux drames humains engendrés par ce conflit, l’Etat décide de créer l’Office national des mutilés et réformés de la guerre, dès 1916, puis l’Office national des pupilles de la Nation et enfin l’Office national du combattant pour prendre en charge les réparations, la rééducation professionnelle et la solidarité en faveur des victimes de guerre et des anciens combattants.

Ces administrations spécifiques se développent en partenariat avec les associations du monde combattant, qui se multiplient après guerre, et s’organisent pour mieux défendre leurs droits, secourir et soutenir socialement leurs membres. Car, en 1918, la fin de la «Grande Guerre» laisse derrière elle plus de 20 millions de blessés et d’invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler.

Ainsi, dans l’immédiate après-guerre, toutes les énergies sont mobilisées par la reconstruction qu’elle soit économique, humaine ou matérielle et, outre les dispositifs mis en place par l’Etat, naissent des initiatives de solidarité privées ou associatives de toutes sortes.

Charlotte Malterre.

C’est dans ce contexte que le Bleuet de France voit le jour.

L’histoire de la création du Bleuet de France débute, au sortir de la Première Guerre mondiale, à l’Institution Nationale des Invalides.

Aux origines du Bleuet de France, deux femmes de leur temps à l’écoute des souffrances de leurs contemporains : Charlotte Malleterre (fille du commandant de l’Hôtel national des Invalides) et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières au sein de l’Institution et qui souhaitaient venir en aide aux mutilés de la Première Guerre en créant dès 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides dans lequel ils confectionnaient des fleurs de Bleuet en tissu pour reprendre gout à la vie et subvenir en partie à leurs besoins par la vente de ces fleurs.

Cette fleur sauvage est choisie pour incarner le symbole national du Souvenir mais pourquoi ? Plusieurs hypothèses existent :

– Ce serait un héritage des tranchées, un souvenir de ces jeunes nouveaux soldats arrivés dans leurs uniformes bleu horizon et baptisés « bleuets » par leurs ainés Poilus,

– Une fleur des champs dans le chaos des hommes puisque le bleuet, malgré l’horreur des tranchées a continué de pousser sur les champs de bataille,

– En hommage au bleu, couleur de la Nation, première couleur du drapeau tricolore.

Bientôt cette initiative se développe et prend une dimension nationale : la Nation veut témoigner de sa reconnaissance et venir en aide à ces hommes qui ont sacrifié leur jeunesse à défendre la France.

collecteur invalide.

C’est pourquoi, il est décidé à l’occasion du 11 novembre 1934, de vendre, pour la première fois, les fleurs de bleuet fabriquées par les anciens combattants sur la voie publique dans la capitale : 128 000 fleurs seront vendues !

C’est une vraie réussite suivie d’une véritable reconnaissance car dès 1935, l’Etat décide de la vente officielle du Bleuet chaque 11 novembre partout en France. Après la seconde Guerre mondiale, en 1957, l’Etat décide de créer un deuxième jour de collecte chaque 8 mai.

Puis, en 1991 l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) décide de prendre en charge la gestion de l’Œuvre qui malheureusement périclitait depuis quelques années.

D’un atelier artisanal de confection de fleurs est née une œuvre caritative unique en son genre qui a traversé le XXème siècle avec un objectif constant : soutenir les anciens combattants et victimes de guerre.

Le Bleuet fut représenté en affiches, chants, cartes postales et poèmes, dont en voici un :

* Bleuets de France

Les voici les p’tits Bleuets

Les Bleuet couleur des cieux

Ils vont jolis, gais et coquets,

Car ils n’ont pas froid aux yeux.

En avant partez joyeux ;

Partez, amis , au revoir !

Salut à vous, les p’tits "Bleus’,

Petits "Bleuets", vous notre espoir !

 Alphonse Bourgoin (1916)

Aujourd’hui, à l’amorce d’un nouveau siècle, la vocation du Bleuet de France perdure et l’Œuvre agit sur de nouveaux fronts en favorisant, aux côtés des actions sociales traditionnelles, la transmission de la mémoire comme véritable vecteur de solidarité entre les générations.

Héritier d’une tradition de soutien aux victimes des conflits du XXème siècle, le Bleuet est aujourd’hui une manière de préparer un avenir solidaire pour tous.

La Fleur

Le Bleuet, une belle fleur des champs .

Cette jolie fleur des champs pousse dans toutes les régions tempérées.Mais le bleuet, connu sous le nom de blavelle,blavette,barbeau,casse-lunettes ou centaurée, est aussi cultivé dans les jardins.Sa floraison s’étend de mai à aout.

Bleu, Blanc, Rose …

Des améliorations génétiques ont permis de mettre sur le marché de nouvelles variétés de bleuet(Centaurea cyanus)aux tons variés:des camaieux de bleu, des roses et du blanc, avec parfois des fleurs doubles.Le semis,en automne ou au printemps, s’effectue en terre légère.

Les Vertus du Bleuet

Le bleuet a des propriétés adoucissantes, anti-inflammatoires et calmantes.En été, on cueille ses fleurs pour faciliter la digestion, soulager les maux de gorge,soigner les conjonctivites et la peau.Ses feuilles apaisent les rhumatismes et ses graines sont utilisées comme laxatif léger.

Lotion au bleuet

Pour 1 litre

Versez 1 l d’eau frémissante sur 4 cuillerées à soupe de fleurs de bleuet.Laissez infuser durant 15min..Baignez vos yeux avec cette infusion.Vous pouvez aussi imbiber deux cotons que vous poserez sur vos paupières closes.Cette lotion s’utilise également pour le visage.

Infusion de bleuet

pour 1 tasse

Versez 1 tasse d’eau frémissante sur 1 cuillerée de fleurs de bleuet.Laissez infuser 10 min. et passez.Buvez 2 ou 3 tasses de cette tisane par jour pour soulager les douleurs articulaires.

Vin de bleuet

Le vin de bleuet est un apéritif qui favorise la digestion.Il est tonique et permet de lutter contre l’anémie et les maux d’estomac.Pendant environ 1 semaine,laissez macérer 50 g de plante séchée dans 1l de bon vin rouge.Filtrez.Consommez 1 verre par jour avant le repas .

Tableaux

Van Gogh

Décor préféré de Marie Antoinette :

le bleuet

 

Copyright © La Gentille Rebelle

Publicités

11 Réponses

  1. La marguerite, le bleuet, et le coquelicot sont mes trois fleurs préférées!! à celà j’y ajoute un ou deux épis de blé et j’ai fait le tour!! c’est magnifique!! gros biosus ma copinette!

    12 mars 2012 à 21 h 01 min

  2. BOnjour Nad, j’arrive par le blog d’une amie commune, quelle fraîcheur et gaité en arrivant ici. De plus un billet très instructif sur les bleuets. Bon dimanche 😉

    11 mars 2012 à 11 h 04 min

  3. Annie

    bjr nad’
    cest beau les bleuets Meme si j’aime pas trop le bleu je fais une exception pour la fleur tant quelle soit naturelle et non pas les fleurs qu’on teinte maintenant en bleu quelle idée et quelle horreur ! je ne savais meme pas que le bleuet etait un symbole, tu m’apprends plein de trucs mais est ce qu e tu crois que je vais retenir tout ça Tu rigoles ou quoi ? bon week enddddd gros bisous

    10 mars 2012 à 8 h 41 min

  4. Dear friend my wordpress does not work quite as I want
    but hope soon to get it working again so sorry,
    I hope that you’ll have a great weekend a big hug
    and kisses to you from Herluf.

    9 mars 2012 à 22 h 33 min

  5. Demain tu vas nous faire un billet sur les marguerites lol- je te taquine – bisous ma Nad

    9 mars 2012 à 13 h 12 min

  6. Ceux que tu as en photo ce ne sont pas les bleuets sauvages qui poussaient dans les champs avec les coquelicots, ce sont des centaurées on en trouve des graines dans les jardineries. J’ai encore une autre sorte de bleuets dans mon jardin, les feuilles sont différentes.
    Bisous et bonne fin de semaine.

    9 mars 2012 à 12 h 59 min

  7. woooahhh beau fond ! le bleuet un temps disparu à cause des pesticides revient pour le plus grand bonheur de nos yeux j’aime cette fleur bleu sauvageje trouve que ça fait joli dans la naturequand j’étais jeune (ça fait euhhhhhhh!!!!!!) je me servais de lotion pour les yeux aus bleuets en effet
    merci pour ce beau billet je te fais des gros bisous et te souhaite une bonne journée

    9 mars 2012 à 10 h 36 min

  8. Avec la mode de reefaire des jachères fleuries un peu partout, on retrouve les bleuets et les coquelicots qui avaient disparu…Quand j’en vois 1….jachère….je prélève les graines ( parfois des bouquets 🙂 ) et il faudrait que je pense à les resemer mais ça c’est une autre histoire! 😉
    Bisouilles ma reinette….je vais me recoucher! lol Nuit blanche car Muriel pensait que le moment était venu pour accoucher! Mais fausse alerte, du coup je me suis fait du souci toute la nuit et….j’avais mal au ventre! mdrrrrrrrr
    Oui….tu es plus courageuse que moi avec toute ta petite famille! Bouhhhhhh….comment fais-tu? Je suis débordée avec 1 seul! La visite aux canards a toujours du succès! 🙂 On garde le pain sec et on va passer quelques heures à le distribuer aux canards, cygnes, hérons et autres volatiles! 😉

    9 mars 2012 à 9 h 21 min

  9. il fut un temps où nous ne voyons plus ni coquelicots ni bleuets, les coquelicots je les revoie maintenant les bleuets pas encore à l’état sauvage, je me souviens aussi quand étant petite nous allions défiler, nous avions tous un bleuet à la boutonnière.
    j’aime cette petite fleur, elle a une couleur bien joile et bien particulière
    bonne journée
    bisous
    Mamie Mandrine

    9 mars 2012 à 8 h 31 min

  10. Łα gєитιℓℓє яєвєℓℓє

    waouh jen ai plein les yeux là , Nad, c’est trop beau , la déco , la couleur, ça me va 😆 magnifique, de voir de tel blog en se levant ça fait plaisir !!! bonne journée♥

    9 mars 2012 à 8 h 13 min

  11. Bonsoir! Je viens de lire les com et pour l’occasion, je passe te dire bonsoir!
    Joli cette expo de bleuets accompagnée des explications, de même pour les coquelicots.
    C’est super on en apprends des choses.
    Quant à mes créations de vêtements de poupées, et bien c’est une passions. Le tricot, couture, crochet, broderie, bref tout ce qui a trait aux travaux manuels.
    Ces poupées sont habillées par mes soins.
    Et je les mets en scène sur une créa.
    Bon c’est ma passion du moment, après je passerai à autre chose.
    Merci encore de passer.
    Je te souhaite une bonne nuit!

    9 mars 2012 à 1 h 24 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s