Just another WordPress.com site

une chanson ……….un emblème ……une simple fleur des champs

Le 8 mars 
Quand vient Sainte-Véronique, le soleil nous fait la nique.
En mars, les vaches au pré, si ce n’est pour manger, c’est pour s’y gratter.

coquelicot001

cette après midi je cherchais sur le net , une chanson enfantine qui parlait de coquelicots , dont je ne me rappelais que quelques bribes “ gentil coquelicot Mesdames , gentil coquelicot Messieurs “

coquelicot001[3]

En parcourant les réponses possibles , j’ai retrouvé cette magnifique chanson de Mouloudji que j’aime beaucoup

“Comme un petit coquelicot”

coquelicot001[5]

j’ai cliqué sur youtube pour l’écouter……et au fur et à mesure , les paroles me sont revenues et j’ai fredonné tout en l’écoutant

Voilà j’ai eu envie de partager avec celles qui se souviennent de ce chanteur , ce moment de tendresse

ce qui explique le décor de mon billet

comme un ptit coquelicot

 

et puis je suis passée à d’autres chanteurs comme Reggiani , Moustaki, Francis Lamarque , un retour dans le passé

coquelicot001[7]

Ces chansons, ces œuvres qui sont notre patrimoine, c’est aussi cela notre identité nationale

sans être vieux jeu, à quand le retour à ce genre de chansons beaucoup plus authentiques que les contemporaines !

coquelicot001[7]

Histoire du Coquelicot “symbole “

Pourquoi le coquelicot a-t-il été choisi comme symbole du Souvenir de nos morts?

coquelicot

Le coquelicot est un symbole international à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre.

Son origine est aussi internationale.

Un écrivain fut le premier à établir un rapport entre le coquelicot et les champs de batailles durant les guerres napoléoniennes au début du 19e siècle.

Il remarqua que les champs qui étaient nus avant le combat se couvraient de fleurs rouge-sang après la bataille.

Avant la Première Guerre mondiale peu de coquelicots poussaient en Flandres.

Durant les terribles bombardements de cette guerre les terrains crayeux devinrent riches en poussière de chaux favorisant ainsi la venue des coquelicots.

La guerre terminée, la chaux fut rapidement absorbée et les coquelicots disparurent à nouveau.

Le lieutenant colonel John McCrae, un médecin militaire canadien établit le même rapport entre le coquelicot et les champs de batailles et écrivit son célèbre poème

« In Flanders Fields » (« Au Champ d’Honneur »)

durant la Première Guerre.

Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici,
Au champ d’honneur.

À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le gout de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d’honneur.

coquelicot001[7]

Le coquelicot devint rapidement le symbole des soldats morts au combat.

michaelm_index

Trois ans plus tard une américaine, Moina Michael, qui travaillait dans une cantine de la « YMCA » à New York, se mit à porter un coquelicot en mémoire des millions de soldats qui avaient donné leur vie sur les champs de bataille.

coquelicot001[7]

En 1920 cette coutume vint à la connaissance d’une française, Madame Guérin, en visite aux États-unis.

À son retour en France, elle décida de se servir de coquelicots faits à la main pour recueillir des fonds pour les enfants sans ressources des régions dévastées du pays.

coquelicot001[7]

En novembre 1921 les premiers coquelicots ont été distribués au Canada.

Thanks to the millions of Canadians who wear flowers each November, the little red plant has never died. And neither have Canadian’s memories for 116,031 of their countrymen who died in battle.

LE COQUELICOT . . . LA FLEUR DU SOUVENIRcoquelicot2

Chaque mois de novembre, plus de treize millions de coquelicots fleurissent au Canada.

Ils fleurissent sur les vestons, robes et chapeaux de près de la moitié de la population, et ils ont fleuri depuis 1921.

Le coquelicot est le symbole utilisé par les individus pour démontrer qu’ils se souviennent de ceux et celles qui sont morts durant les guerres, les conflits et les opérations du maintien de la paix dans lesquels le Canada a participé.

coquelicot001[7]

L’association du coquelicot pour le  souvenir des individus tués durant les guerres , existait depuis  au moins 110 ans avant que ce symbole soit adopté par le Canada.

coquelicot001[7]

Il existe un dossier d’un correspondant qui, durant les guerres Napoléoniennes, avait écrit qu’un grand nombre de coquelicots fleurissaient sur les tombeaux des soldats morts dans la région des « Flandres », en France.

coquelicot001[7]

L’individu qui a contribué le plus à l’adoption du coquelicot au Canada était un officier médical canadien durant la Première Guerre mondiale. Il s’agit du lieutenant colonel John McCrae, originaire de Guelph en Ontario.

mcrae

John McCrae était un beau grand gaillard âgé de 43 ans, membre du Corps médical canadien.

Il avait servi comme artilleur durant la guerre des Boers en Afrique du Sud et il était renommé comme un individu avec l’œil d’un artilleur, le doigté d’un chirurgien et l’âme d’un poète lorsqu’il s’est rendu sur les lignes de combat à Ypres le 22 avril 1915.

Le 22 avril marquait la première fois que l’ennemi se servait de gaz toxique; cependant leur premier assaut a échoué, de même pour le deuxième assaut et aussi le suivant.

En effet, durant une période de 17 jours et nuits, les alliés ont repoussé vague d’assaut après vague d’assaut.

McCrae a alors écrit – « On peut observer les morts étendus sur le champ devant nous, et aux endroits où l’ennemi lance son offensive, les morts sont empilés sur les inclinaisons des tranchées allemandes ».

Le lieutenant colonel McCrae travaillait dans une station de soins médicaux sur le bord  du canal Yser où il appliquait des pansements à des centaines de blessés sans se soucier d’enlever ses vêtements, et ceci pendant une période de 17 jours.

En fait, à certains moments, les morts et les blessés roulaient de sa tranchée-abri jusqu’au bord du canal.

À d’autres moments, lorsqu’il attendait l’arrivée d’un autre groupe de blessés, il pouvait observer les hommes qui travaillaient dans les lots d’enterrement, lesquels s’emplissaient rapidement.

Après une certaine période, McCrae et son unité ont été relevés de leurs fonctions et dans une lettre aux siens, il écrivait « Nos corps sont très épuisés, mais nos esprits le sont encore davantage. L’impression générale dans mon esprit est l’une d’un vrai cauchemar ».

Le lieutenant colonel McCrae est revenu de Ypres avec 13 lignes griffonnées sur un bout de papier.

Ces lignes, un poème, débutaient comme suit:

« Au champ d’honneur , les coquelicots sont parsemés de lot en lot… »

Il s’agissait des lignes qui sont maintenant sauvegardées dans les cœurs et les pensées les plus profondes de tous les soldats qui les ont entendues.

John McCrae était leur voix.

Le poème a été véhiculé  parmi les soldats et transmis de bouche à bouche comme une chanson folklorique.

Tous ceux qui l’ont entendu éprouvaient beaucoup d’émotion.

Aux États-Unis, par exemple, le poème inspira la Légion américaine à adopter, elle aussi, le coquelicot comme le symbole du Souvenir.

Au Canada le coquelicot a été officiellement adopté en 1921 par l’Association des anciens combattants de la Grande Guerre (« The Great War Veterans Association ») suivant la suggestion de madame E. Guérin, une française.

Cependant, il n’y a aucun doute que l’impact du poème de John McCrae a grandement influencé cette décision.

Le poème fait référence « au champ d’honneur » mais le sujet est universel –

“ la crainte des morts “ :

qu’ils soient à jamais oubliés,

que leur mort aura été vaine.

Le Souvenir tel que symbolisé par le coquelicot, est notre réponse éternelle qui dément cette crainte !

coquelicot001[7]

le coquelicot, simple fleur des champs

 le coquelicot (Papaver rhoeas), appelé aussi ponceau, pavot coquelicot ou encore pavot rouge, est une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots.

Très abondant dans les terrains fraichement remués à partir du mois d’avril en Europe, il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu’il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin.

Le coquelicot, qui a notamment inspiré les peintres impressionnistes (on doit à Claude Monet plusieurs tableaux de champs de coquelicots), continue à être un sujet favori des peintres de fleurs.

claude-monet-champ-de-coquelicots-1873-n-3136224-0Monet.

 

Publicités

12 Réponses

  1. il n’y a pas beaucoup de monde qui n’aime pas les coquelicots déjà pour ce qu’ils représentent!! pourtant ce n’est pas gai!! mais ils sont simples, beaux et fragiles! quant à la couleur!! dans un champ au mileu d’un champ de blé, ce sont de vraies gouttes de sang éphémères donc fragiles!! mais quelle beauté!! J’espère que tu as passé une bonne journée et que tu as été la reine de cette journée de la femme!! gros bisous!

    8 mars 2012 à 22 h 41 min

  2. stephchampagne

    Ouahhhhhhhhhhhh !!qu’elle merveilleuse page on se croirais au printemps , les fleurs préférés de Maman ,
    je passe vite mon amie ce soir j’ai un pote qui vient voir une video perso de son mariage , big bisous et bonne soirée , moi aujourd’hui heureus tit resto avec la femme que j’aime le plus au monde , ma Maman !

    http://www.hiboox.fr/go/images/image-perso/bon-weekenddesteph,d98ef27cc9e6fa06caaa4ece83d9b997.jpg.html

    8 mars 2012 à 20 h 53 min

  3. gazellemanik

    Un magnifique billet , et la deco ou que je l’aime ma fleur préféré ,
    beaucoup de choses ont etés dutent sur les coquelicots , ma grand mere paternel disait que le coquelocot secher dans le grenier apportaient l’argent toute l’année , j’ai toujour des coquelocots au grenier et du blé secher , je n’ai jamais manqué d’argent sans étre riche y a toujours un billet qui suivait l’autre merci grand mére , chez moi c’est faience coquelicot , je les adorent merci Nad je t’adore toi aussi tu est mon tit coquelicot
    moi ce jour resto avec Steph a midi ,
    bisous et passe une bonne soirée un superbe bouquet de roses multicolor puis retour m’attendait Jacky etait venu sans me le dire , j’ai trouvé en rentrant demain je le rejoind a la clinique quelques examens car il souffre de plus en plus sur le plan respiratoir , alors scanner , voir un peu ce qui se passe , bonne soirée et gros bisous !!

    8 mars 2012 à 19 h 46 min

  4. je connais bien cette chanson, Mouloudji était à l’école à Paris dans le 19ème en même temps que mon père, il en parlait parfois.
    Il n’était pas dans la même classe, légère différence d’âge je pense.
    Bisous

    8 mars 2012 à 13 h 01 min

  5. Annie

    hello
    je ne connaissais pas l’histoire du coquelicot
    j’aime cette fleur elle parait si fragile
    et les peintres ont su la mettre en valeur dans leur tableau que j’adore dont Monet dans ton billet qui est un de mes favoris
    j’aimais pas mouloudji -bon ça va râle pas- mais j’adorais Reggiani par contre le seul de cette époque que j’appréciais avec
    le grand Montand evidemment qui reste mon préféré
    j’aimais la voix de Reggiani et ses chansons sont belles, il les chantait avec une émotion particulière que j’appréciais bcp
    bonne journée nad’
    ici the routine
    bises

    8 mars 2012 à 10 h 28 min

  6. Hou……………heureusement que j’avais prévu un petit en-cas en venant chez toi!! 😀 Hé bééé……tu en avais des choses à nous apprendre, nous les zignards! 🙂
    Moi j' »aime bien les coquelicots….j’en faisais des poupées en rabattant leurs « jupes » sur la tige! Tu vois….un rien suffisait à me distraire, pas besoin de ply3 ou de pc! mdrrrrrrrrrrrrrr
    Dis donc….à un certain âge, ou âge certain, on « rétrograde »???? 😉 Certainement car je suis comme toi…..je suis attirée par les « vieux » chanteurs….peut-e^tre pas encore les ménestrels ou les trouvères…ni même les aèdes mdr….mais Fréhel ou Lucienne Boyer!!!! Caaa…..c’est à cause de ma mère qui m’a eu à 44 ans et qui me chantait les chansons des années 20….du coup, je les ai apprises à mes garçons et ils les connaissent par coeur! mdrrrrrrrrrrrr Imagine un d’jeune de 21 ans quui chante PARLEZ MOI D AMOUR???? Haaaaaaaaaaa c’est certain que ça change du slam ou du rap! 🙂
    Parlez-moi d’amour,
    Redites-moi des choses tendres.
    Votre beau discours,
    Mon coeur n’est pas las de l’entendre.
    Pourvu que toujours
    Vous répétiez ces mots suprêmes:
    Je vous aime.

    Vous savez bien
    Que dans le fond je n’en crois rien
    Mais cependant je veux encore
    Écouter ce mot que j’adore.
    Votre voix aux sons caressants
    Qui le murmure en frémissant
    Me berce de sa belle histoire
    Et malgré moi je veux y croire.

    Il est si doux,
    Mon cher trésor, d’être un peu fou.
    La vie est parfois trop amère
    Si l’on ne croit pas aux chimères.
    Le chagrin est vite apaisé
    Et se console d’un baiser.
    Du coeur on guérit la blessure
    Par un serment qui le rassure.
    Bisouilles ma reinette préférée!!!!!

    8 mars 2012 à 10 h 27 min

  7. j’adore le coquelicot pourquoi je n’en sais rien parce que j’aime le rouge que c’est la couleur de mon thème astral, j’aime le coquelicot parce qu’il est sauvage enfin je l’aime voilà tout!!!!!!
    beau billet et je ne savais pas qu’il était l’emblème des mort des champs de bataille
    merci ma tite nad ce soir me coucherais un peu mois bête qu’hier !!!!!!!!!!!!!!
    gros bisous ma grande et bonne fête et bonne journée

    8 mars 2012 à 9 h 54 min

  8. Łα gєитιℓℓє яєвєℓℓє

    joli , j’adore les coquelicots, et ce rouge ça égaie !! bonne journée♥

    8 mars 2012 à 9 h 50 min

  9. bjr Nad – quand j’étais petite filmle j’adorais faire des bouquets de coquelicots, marguerites et bleuets , tout un symbole – bonne journée à toi – bisous

    8 mars 2012 à 8 h 27 min

  10. Merci pour ton passage ma chère Nad, quel joli billet, superbe hommage. Gros bisous

    8 mars 2012 à 7 h 35 min

  11. Je connaissais la chanson **des coquelicots**, pour moi il a toujours été synonyme du coeur des soldats au combat…
    merci, beau billet bonne journée

    8 mars 2012 à 0 h 53 min

  12. Bounia86-Nadielle

    Magnifique billet Nadine et qui rend hommage a tous ces disparus
    Bonne fin de semaine
    et Belle journée de la femme
    Gros bisous

    8 mars 2012 à 0 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s