Just another WordPress.com site

défi babouchka “au revoir et à bientôt les hirondelles “

La migration, une énigme :

De tous les oiseaux, l’hirondelle est sans doute

celle qui a fait la première prendre conscience à l’homme

de l’incroyable phénomène de la migration.

hirondelle

Pourquoi cette petite bête atteignant tout juste

20 grammes ressent-elle, à la mauvaise saison,

la nécessité de parcourir plus de 10000 kilomètres ?

hirondelle

Pour réaliser cet exploit, elle utilise le vol battu,

c’est à dire que ses ailes sont presque toujours

en mouvement. Difficile à croire !

hirondelle

Pourquoi migrer ?

La première réponse qui vient à l’esprit est

que les hivers sont trop froids en Europe,

ce qui n’est pas entièrement faux mais cette seule

explication n’est pas suffisante car il existe

bien des passereaux qui résistent au froid.

hirondelle

La raison déterminante vient du régime alimentaire

spécialisé de l’hirondelle.

Elle ne mange que des insectes volants

qui disparaissent totalement l’hiver

alors que dans le même temps, l’Afrique en regorge

hirondelle
Alors pourquoi ne se reproduit-elle pas là bas ?

Une des hypothèses vient du fait que la concurrence

est rude en Afrique en période de nidification.

En effet, il n’existe pas moins de 37 espèces indigènes

d’hirondelles en Afrique (La hulotte n°70 p30) sans

compter les nombreuses autres espèces insectivores

Départ pour l’Afrique

Fin septembre, les jeunes hirondelles et

les adultes qui ont terminé d’élever leur progéniture

se regroupent le soir en dortoir dans les roselières

autour des étangs pour y passer la nuit.

(Une roselière ou phragmitaie est une zone en bordure de lacs, d’étangs, de marais ou de bras morts de rivière où poussent principalement des roseaux.)

hirondelle

Les journées sont entièrement consacrées à la chasse

car il faut constituer une réserve de

quelques grammes de graisse ;

ce précieux carburant qui permettra

de traverser mer et désert.

hirondelle
Insolite :

dans certains endroits où les roselières ont été

complètement rayées du paysage

(zones de culture intensives)

les hirondelles sont contraintes de se rassembler

dans ce qui ressemble le plus à des roselières :

les champs de maïs

Jusqu’au jour où le besoin de partir devient plus fort,

on les voit alors se regrouper sur les fils électriques,

piaillant jusqu’au moment du signal mystérieux

qui les décidera à partir :

embarquement immédiat,

direction : l’Afrique.

Le départ des hirondelles

Certaines, moins décidées, stationnent encore un peu,

d’autres aux nichées tardives continuent à nourrir

leurs jeunes qui pourront alors les suivre.

hirondelle

Tout en progressant, les hirondelles en profitent pour

happer les insectes qui se trouvent sur leur passage. 

ce supplément d’énergie ne sera pas de trop pour vaincre

le redoutable obstacle qui les attend.

La traversée de la Méditerranée sera sans pitié

pour les plus faibles d’entres-elles,

et en cas de gros grain,

ce sera la véritable hécatombe

dans les rangs de nos vaillants oiseaux.

hirondelle

Une fois sur les côtes de l’Afrique, il leur restera un

autre obstacle non moins facile à traverser :

L’immense désert saharien !
hirondelle
Hivernage :

Nos hirondelles passent l’hiver au Nord de l’équateur.

Le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Centrafrique;

sont les pays que choisissent les hirondelles

qui nichent en France (soit des distances de 5 à 7000Kms)

contrairement aux hirondelles russes

et anglaises qui préfèreront les pays

au sud de l’équateur

(soit des distances souvent supérieures à 10000Kms).

Dans ces pays, elles profiteront des nombreux insectes

présents (si toutefois on n’aura pas décidé de tout

anéantir par des pesticides dévastateurs).

Elles pourront ainsi se refaire une santé et en

profiteront également pour remettre

leur plumage à neuf.

Le remplacement du plumage qui a lieu une fois par an

chez les passereaux s’appelle la mue.

Insolite :

les hirondelles sont souvent aperçues chassant

au-dessus des forêts en Afrique alors

que c’est un biotope qu’elles semblent éviter en France

hirondelle

Fin janvier, un irrésistible besoin de se reproduire

gagne progressivement nos migratrices ailées.

en Afrique, tout va pour le mieux, la nourriture

est abondante, le climat agréable.

Qu’est-ce qui peut bien pousser ces oiseaux à quitter

ces lieux paradisiaques ?

hirondelle

C’est probablement que depuis très longtemps,

elles ont choisi l’Europe pour nicher.

Ces contrées sont certes lointaines, mais là bas,

la concurrence est faible pour attraper

les mouches, moucherons, moustiques et tipules

qui pullulent dans les marais et les étables.

Alors, cela vaut peut-être bien la peine de faire

autant de chemin, oui mais sans trop flâner,

car le premier arrivé aura

la meilleure place dans l’étable !

hirondelle

Mais les hirondelles ne peuvent progresser aussi vite

qu’elles le souhaiteraient car elles suivent une zone

climatologique dans laquelle il fait environ 10°.

Cette température suffit pour que les premiers insectes

deviennent actifs.

En les attrapant, en plein vol, elles peuvent

refaire le plein d’énergie.

Toujours est-il que fin février, elles apparaissent

sur les rives nord de la Méditerranée.

hirondelle

Les premières hirondelles lorraines arrivent

ainsi en avril. Mais quelques individus intrépides

se sont déjà montrés dès la mi mars.

hirondelle
Après un court séjour sur les étangs et

dans les meilleures zones de chasse pour

se refaire une santé, la merveilleuse aventure

de la reproduction pourra alors commencer

par la consolidation ou la création d’un nid.

imagesCA72M6XX

Des hirondelles à Noël.

Insolite :

Depuis quelques années, les ornithologues notent

des hirondelles –

et surtout l’hirondelle rustique –

de plus en plus tard en automne.

Des cas d’hivernage complet ont même été récemment

notés, dans le Midi, mais aussi le long de la

côte atlantique jusqu’en Bretagne !

hirondelle

Il est peut-être trop tôt pour le dire, mais la succession

d’hivers doux que l’Europe connait actuellement

n’est sans doute pas étrangère à ce nouveau

comportement.

et maintenant , après vous avoir instructionnés

voici ma créa  pour babouchka

“ défi au revoir et à bientôt

les hirondelles “

defi au revoir et à bientot

Publicités

8 Réponses

  1. Hé bien, hé bien….tu vas faire de l’ombre aux ornithologues!!! Quelle science en matière d’IRON .DEL!!!
    Sont pas folles les guêpes….heu les hirondelles!
    Je vais les suivre mais à la nage….marre DEJA de ce temps pourri!!! 🙂 Yes….je sais, je ne fais que me plaindre mais si je ne le fais pas, QUI me plaindra, hein? Pas toi? EZt si c’est pas toi, p’t’être ton frère???? 😉
    Bisousssssssssssssss

    19 septembre 2011 à 10 h 34 min

    • J’adore les hirondelles bbien qu’on ait plus de martinets ici que de nids d’hirondelles!
      Ca me fait penser à une histoire ….F avait l(‘habitude de tirer à la carabine à plomb depuis son balcon, chez ses parents….dans le vide, comme çà, histoire de….
      Mais il a touché en plein vol une hirondelle qui passait par là! Il y avait le nid sous sa toiture avec des petits! Tu aurais entendu les petits piailler quand il a tué …ou blessé la mère!!! ATROCE….comme s’ils se rendaient compte de ce qu’il s’était passé!
      On était fiancés et ça a été notre 1ère dispute! 🙂 J’ai failli annuler le mariage…..et j’aurai dû le faire mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

      19 septembre 2011 à 10 h 39 min

  2. mimitahitie

    super belle cette crea!!et merci pour le chapitre!!lol!!des hirondelles,moi,j’en ai plein!!et ça fait 2 ans que ces charmantes bestioles vont faire un nid au-dessus de l’armoir atoilette au studio!!grrrrrrrrrrrrrr je te dis pas le gabuge!!mais bon,j’adore les voir!!!haaaaaaaaaaaaa ma tite pomme,ce tendon toujours pareille,j’ai un mal de chien!!malgres mes 2 infiltrations aussi!!je vais devenir chevre depuis 3 ans !!!bon pour le tendon,j’ai espoir de finir dans le platre!!grrrrrrrrrrrrrrrrrmais j’en ai marreeeeeeeeeeeeee
    bon dimanche tout de meme atoi aussi ma pauvre et gros bisous

    17 septembre 2011 à 14 h 45 min

  3. Houhou tu es rentrée, tu ne t’es pas perdue.
    Merci encore de votre visite, quelle chance nous avons eu avec la météo, en me levant ce matin je ne pensais pas pouvoir manger en terrasse.
    Pas mal les moules à la campagnarde et celles au beurre d’escargot, non d’une pipe ne dis rien à ma balance.
    Gros bisous et bon week-end.

    16 septembre 2011 à 18 h 54 min

  4. stephchampagne

    Quelle bonne lecon pour expliquer cequ’une hirondelle vient faire dans notre region y ce les en a plein içi enb Champagne meme des nids dans mon grenier et chez Mam au garage tout les ans elles reviennent est CE LES meme jOLIE IMAGE INSTRUCTIVE AUSSI BIG BISOUS NADINE ET BON DIMANCHE MOI CE SOIR AU CALME COMME UN VIEUX GARCON QUE JE SUIS LOL…

    16 septembre 2011 à 17 h 57 min

  5. Merci pour ta merveilleuse créa qui se rapporte concernant les hirondelles, bien fait !
    Bisous à toi ma chère amie Nadine.

    16 septembre 2011 à 17 h 49 min

  6. 20 grammes, je veux me réincarner en hirondelle 😉
    Très jolie ta créa, à tout de suite, bises.

    16 septembre 2011 à 10 h 23 min

  7. merci pour ta merveilleuse créa qui se rapporte bien à tes explications j’avais entendu dire qu’en france il y avait de moins en mois de vrai hirondelles elles sont décimés
    je te souhaite un bon week-end et te fait une grosse bise

    15 septembre 2011 à 23 h 09 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s