Just another WordPress.com site

Saint Nicolas dans le monde

 

Au Pays Bas,

on fête le 6 décembre de manière

particulièrement solennelle.

« Sinterklaas » (Saint Nicolas ) arrive en

Hollande vers le mi-novembre en bateau

d’Espagne où il habite le reste de l’année.

Il y est reçu avec tout un cérémonial.

Saint Nicolas et Pierre le noir

sont reçus par la Reine

et le maire de la ville

 à son arrivée en Hollande.

Saint Nicolas traverse alors la ville sur son

grand cheval blanc.

Aidé de son fidèle valet Pierre le noir

et parfois de « swarte Pieten »,

 des hommes à la peau marron ou noire,

 il distribue des bonbons, des gâteaux et des

cadeaux et visite les malades.

Le 5 décembre au soir,

les enfants mettent leurs bottes

 devant la porte ou à côté de la cheminée.

Le soir, on entend taper sur la fenêtre

ou sur la porte et on trouve les cadeaux

 dans les bottes …

Pour les enfants sages…

 Les autres sont censés être emportés par les

swarte Pieten dans les sacs de jute.

Aujourd’hui tout le monde échange des

présents et des cadeaux le 6 décembre.

Dans ce pays la Saint Nicolas

est beaucoup plus importante que Noël.

L’arrivée de Saint Nicolas

est même diffusée à la télévision !

En Belgique et dans l’est de la France

 ou tout au moins en Wallonie,

 Saint Nicolas apporte les cadeaux

et les bonbons la nuit du 5 au 6 décembre

 et déjà depuis la mi-novembre,

 dans certaines régions, il apporte un petit

bonbon toute les nuits dans les souliers,

jusqu’au jour J

et les enfants qui n’ont pas été

sages « reçoivent un morceau de charbon

 et craignent

 » le martinet de père fouettard qui est tout

noir ».

 

La tradition est fort semblable à celle de

Hollande.

Dans d’autres endroits pour le jour

de la Saint Nicolas,

on distribue aux enfants de

 grands pains d’épices

 en forme du Saint Evêque.

Saint Nicolas

défile dans les rues et distribue

des bonbons aux enfants.

Dans le nord de la France

une coutume veut que les garçons

 organisent une immense farandole et

bombardent les filles de farine

 à la sortie des écoles.

 Se faire blanchir porte chance toute l’année.

Cette coutume est le reste d’une légende qui

raconte que Saint Nicolas multiplia la farine

pour préserver une région de la famine.

La veille de la Saint Nicolas les petits enfants

placent leurs souliers devant la cheminée avant

 d’aller se coucher.

Il dépose à côté de leurs chaussures,

 une carotte et des sucres

pour la mule du Saint Nicolas

et un verre de vin pour réchauffer

 le grand Saint.

Le jour de la Saint Nicolas,

les garçons reçoivent de leur famille

des petites cartes,

tout comme les filles le jour de

 la Sainte Catherine le 25 novembre,

ainsi que des friandises

 (bonbons, chocolats et pains d’épices)

et des petits cadeaux.

En Suisse :

Le 5 décembre au soir de nombreux habitants

se déguisent et défilent joyeusement

dans les rues.

Saint Nicolas défile avec eux

accompagné des Pères Fouettards

 qui font claquer leurs fouets

 au dessus des spectateurs !

 Des hommes tout de blanc vêtus

 ferment le cortège.

Ils portent d’ennormes cloches

qu’ils font sonner.

La fête du St-Nicolas à Fribourg en Suisse

 est aussi une grande fête,

car c’est également le saint patron de la ville,

les gens viennent de très loin pour venir voir le

cortège du Saint Nicolas,

entendre son discours

 entouré de ses pères fouettards.

Dans la région de Hanovre

et en Westphalie,

on l’appelle aussi  » Klas  » ou  » Bullerklas « .

C’est à lui que les enfants adressent leurs

prières, se réjouissant

de petits présents

qui les attendent pour le 6 décembre.

En Autriche :

 Saint Nicolas est accompagné des Krampus

qui menacent d’emmener les enfants

désobéissants en enfer avec eux.

Les Krampus portent une peau de bête

et un masque affreux !

En Solvaquie :

 Saint Nicolas est accompagné de

 personnages masqués,

son rôle principal est de

 chasser la mort des habitations.

 

Publicités

4 Réponses

  1. Annie

    JE savais juste que dans certains pays St nicolas est plus important que noel ! ma culture s’arrete là ! cest peu Honte à moi -mais je m’en tape-

    7 décembre 2010 à 0 h 05 min

  2. Les espagnols ne fêtent pas St Nicolas mais les rois mages….Mais ils commencent aussi à fêter le père Nowell…En fait TOUT est occasion de faire la fête chez eux! J’en ai jamais vu autant!!! On se demande même quand c’est qu’ils boulonnent! 🙂
    Alors tu penses bien qu’ils piquent les fêtes des voisins pour les ajouter aux leurs? D’ici qu’ils ne se mettent pas à fêter le 14 juillet???? mdrrr

    Je file…..Gene est en train de lire par dessus mon épaule et m’assène des coups sur la tête!!!! Un véritable père Fouettard!!!! mdrrrr Surtout CHUTTTTT…je ne dirai plus de mal des espagnols…pas devant lui! mdr
    A RECOPIER 100 FOIS!!!! 😉
    Bisssssssssssss ma p’tite pomme

    4 décembre 2010 à 19 h 02 min

  3. pour moi ce jour est l’anniversaire de mon mari alors j’aimerai dormir toute la journée ou arraché cette page du calendrier
    gros bisous et bon samedi

    4 décembre 2010 à 14 h 41 min

  4. On ne le fête pas par ici, la partie de la Belgique la plus proche c’est celle qui est flamande, nous ne sommes qu’à 160 km de Bruges.
    je peux voir du pain d’épice?
    Bisous la payse et bon week end, il a encore neige et il fait froid. é

    4 décembre 2010 à 14 h 15 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s