Just another WordPress.com site

Au fil de l’eau …. flanons.

Aujourd’hui , oublions les pieds douloureux , les cahots  et la rudesse des bancs de la calèche , c’est au fil de l’eau que je vous emmène  ….mais oui , mais oui !!! n’ai je point dit que  nous etions la petite Venise du Nord ?  vous  ne m’ aviez pas crue ? nous allons  ramer ( he il n’ y a pas que sur MSN que nous trouvons des matelots ) , enfin quand je dis ramer , j »exagère , nous allons nous laisser conduire , dommage mesdames , ce ne sera pas un gondolier …. nous sommes à Amiens , pas de barcarolles , mais de solides barques …… mais ca …. vous allez le voir aprés …. allons rêvons , le soleil  daigne être de la " partie "……  

Avant de commencer la visite …. un peu d’histoire

 

On ne sait exactement quand les îlots de la Somme en amont immédiat d’Amiens sont devenus les Hortillonnages, ces jardins aux terres très fertiles pour la culture maraîchère. Les archives en font mention en 1492 , mais on est en droit de penser qu’ils sont antérieurs à cette date. Une légende rapporte en effet qu’en 1220 , la cathédrale aurait été érigée sur un champ d’artichauts , donné par deux hortillons.

On a souvent comparé les hortillonnages d’Amiens avec le marais de la Sèvre niortaise , avec les jardins flamands du Lysel à Saint-Omer , mais leur spécificité réside dans leur aspect particulier , celui d’îlots situés au milieu d’étangs et utilisés comme "jardins à primeurs" à forte productivité.

Les hortillonnages s’étendaient autrefois en amont et en aval d’Amiens sur quelque 1500 ha au XV é siècle , 500 en 1900. A présent, ce n’est plus que sur 300 ha , entre La Neuville , Rivery , Camon et Longueau , sur 6 km de profondeur et 3 de largeur qu’on essaie de les préserver de l’urbanisation et de la pollution.

Les hortllons  n’ont jamais vraiment formé une corporation , mais plutôt une sorte de communauté dont le chef était élu et dont le patron était Saint Fiacre. Il existait au XVIII é siècle toute une hiérarchie dans cette micro-société : à sa tête un "capitaine des hortillons" et deux lieutenants qui partageaient les impôts dus au Roi et à l’Abbaye de Saint Acheul .Les redevances étaient variables et dépendaient de la "culture et de l’importance des moyens ce chaucun".

En 1762 , la communauté des hortillons se composait de 47 membres , formant un monde à part ; la transmission du métier se faisait de père en fils d’où de véritables dynasties comme celle des Cardon , Dargent ou autres Azerondes .

Le travail de l’hortillon était un travail pénible nécessitant nombre d’outils et instruments tels le louchet , le fourchet , le rateau à dents , la binette , le rouleau à mains pour tasser la terre après avoir semé , le faucillon pour sarcler , le petit louchet pour retourner , le plantoir pour repiquer.

Mais il fallait de plus entretenir sans cesse les rieux et le bon écoulement de l’eau entre les aires; là encore , on devait se servir du grand louchet , de la "faucarde"et de la "grippe" ou rateau à quatre dents. En effet , outre la culture à proprement parler , l’hortillon devait deux fois par an "faucarder" les fossés (du 15 mai au 15 juin et du 15 septembre au 15 octobre). Il fallair aussi curer , c’est-à-dire extraire la vase , les boues ,les restes de légumes accumulés ; on reconsolidait ainsi les berges tout en les fertilisant.

 rateau        beche     bechoirs  

 cordeau    croc   deplantoirs 

   fourche    fourches à recolter  

fourchet ..

 louchet ( qui ressemble a notre beche actuelle)   

  piochon   raclette

Voilà , vous en connaissez dejà un peu plus   ….., vite on remonte le tmps et nous retrouvons la réalité  ….. quelques explications supplémentaires sur ces jardiniers sur l’eau

L’hortillon possède son "aire" à laquelle il accède par de petits canaux appelés "Rieux".

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

C’est en général des aires de 4 à 40 ares que chaque famille d’hortillon cultivait , composant , les unes à côté des autres , une véritable mosaïque , un puzzle géant que l’on découvre encore  en les survolant en avion

Image hébérgée par hiboox.com   Image hébérgée par hiboox.com

Il se déplace sur une barque assez longue (10m sur 1,20 m de large) dont les extrémités ou "cornets" sont relevés pour permettre l’abordage par le devant des aires talutées (sans abîmer les rives) ;

Image hébérgée par hiboox.com 

ces cornets servent aussi de passerelles pour débarquer les légumes sur le quai du "marché sur l’eau". Image hébérgée par hiboox.com

ce n’est plus l’intense culture maraichère d’antan , mais certains continuent la tradition , ce qui nous permet de trouver les legumpes frais le samedi matin sur le quai Parmentier

Image hébérgée par hiboox.com   Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Tout en papotant et cheminant le long du chemin du halage , nous voici arivées au  pied de l’embarcadère  ….. pas de gondoles , nous ne sommes pas à  Venise, ( je vous l’ai dejà dit ) pas de canotiers ….. allons, allons un peu d’imagination ….  nous sommes en plein été , le ciel est bleu, le soleil nous rechauffe ….. nous entendons les hirondelles  trisser autour de nous  et froler la surface de l’eau  …….  

Image hébérgée par hiboox.com

On s’installe et on ne remue pas trop s’il vous plait , je n’ai guère envie de prendre un bain de minuit , d’autant qu’il n’est  pas minuit !!! mettez vos capelines …. ah non , suis je sotte , nous sommes revenues en 2007 , alors allez sortez , les casquettes , les bobs  …..

en avant toutes !!!!!  nous voici au milieu des rieux

Les rieux sont bordés d’arbres ;   ailleurs , ils s’élargissent en étangs plus ou moins étendus ,  Ces cours d’eau boisés et fleuris ont des aspects riants,

ils offrent en été de frais ombrages ; les couchers de soleil sur les pièces d’eau sont remarquables"…   

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com  

Image hébérgée par hiboox.com  

Image hébérgée par hiboox.com

non , non on essaie pas d’attraper un nénuphar , c’est dangereux !! on a juste le droit de laisser glisser  nonchalament sa main dans l’eau comme ces dames d’autrefois  quand elles se laissaient conter fleurette , tout en faisant tourner négligeament leurs ombrelles

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

parfois ils sont  bordés de kiosques , de villas, et de jardins  et chacun laisse libre cours à son imagination pour embellir ces terrains devenus pour certains , de vrais petits chefs d’oeuvres  dignes de paysagistes  …. je ne dis plus rien maintenant , laissons nous aller  …… ce silence est magique , juste troublé par le clapotis de l’eau qui rebondit sur les cotés de notre  barque  et le pepiement des oiseaux nichés dans tous ces arbres  …..

Image hébérgée par hiboox.com  

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

et voilà, c’est  terminé ,  j’espère que vous n’avez pas attrapé de coups de soleil …… et que vous garderez un bon souvenir de cette visite , avec envie de venir m’y retrouver …. un jour

on se secoue , il faut rentrer " en ville " 

 maintenant , vous connaissez un peu mieux Amiens ….. et moi aussi ….. he oui !! nul n’est prophéte dans son pays ……. et moi je n’y coupe pas ….. avec vous je l’ai revisité

Publicités

6 Réponses

  1. Mumu la Grenouille

    J’ARRRRIVE  !!!

    10 septembre 2007 à 17 h 03 min

  2. inconnu

     me revoila
    moi pas de soucis je vois les images …mais j’ai l’impression qu’internet aujourd’hui c’est folklorique…rien ne va et d’une lenteur!!!
    première chose tu as changé ton décor c’est joli je l’ai tout de suite ramrqué tout à l’heure mais vu la lenteur je me suis pas hazardéee a le dire!!!!!
    tes billets sont revenus a la suite j’aime mieux aussi!!!
    et ton billet
    magnifique c’est qu’il y en a des choses a voir dans ton coin
    mais dans l’audomarois a quelques kilomètres de chez moi il y a la même chose marrant ….
    c’est la qu’on cultive les choux fleurs et les endives (chicons)….
    meme promenades …et même parcours
    en tout cas chapeau pour les recherches  quel boulot !!!!!!moi mes billets sont plus courts aujourd’hui j’ai voulu faire pas compliquer et cela fait trois fois que je fais des corrections
    j’en ai marre….pour un billet relax!!!!!!!!!!!!!
    au fait ma jumelle rien ne t’empêche d’aller chez clô sans moi tu es si près profite et l’année prochaine on se rencontrera à trois !!!!profite d’une sortie…..qui te changera les idées tu vois c’éest comme le maria ge lance toi ……
    bonne journée et gros bisous  je pense à toi ma jumelle ….

    9 septembre 2007 à 7 h 52 min

  3. Jean-Marc

     Alors là … je dois dire que ces images là je les ai déjà admirées dans l’ancien blog, mais je ne m’en lasse pas, elles sont magnifiques, quels beaux paysages … mieux que Venise parce que là, la nature est omniprésente, même si elle a été un peu "arrangée" par la main de l’homme. Bisous.

    9 septembre 2007 à 7 h 35 min

  4. annie

    ah ça yest les images sont revenues
    heureusement car ça vaut le coup d’oeil
    j’adore
    tas vu j’ai "copité sur toi mdr
    mais comme ma ville est moins belle que la tienne
    en fait cest la "demie campagne" combs la ville
    pas de monument, rien de spécial, mais quand on sort de la ville
    on a les champs Ca fait du bien de voir qu’on  est encore un peu à la campagne J’adore
    et puis pas loin ya beaucoup de forêts et les bords de l’Yerres, c’est joli 
     
    alors j’ai juste mis quelques photos des environs
    ya aussi des petits villages sympas mais j’ai malheureusement pas trouvé de photos sur le net
     
    a tout àl’heure

    9 septembre 2007 à 6 h 24 min

  5. annie

     coucou nadine
    super joli tout ça, vraiment c’est beau
    c’est bête ya des images qui s’affichent pas
    je reviendrai voir si tout à l’heure les images reviennent
    beau billet qui donne encore envie de venir faire une visite de ta belle ville
    tu en as de la chance d’habiter la bas
    comment  vas tu à part tout ça ?
    ici tjrs pareil, pas la grande forme mais on fait avec, de toute façon ya pas le choix
    et ya pire pour certains
    mon fils est revenu vendredi
    pour l’instant, attendons ! il est trop tôt pour en tirer des conclusions
    il a malheureusement repris certaines de ses mauvais habitudes et hier je me suis un peu énervée toute seule !
    ma fille aînée et son mari sont là ce week end Je pense qu’il va faire encore beau comme hier
    ou pour la première fois depuis longtemps il a meme fait chaud
    je te souhaite un bon dimanche
    bisous
     

    9 septembre 2007 à 6 h 17 min

  6. annie

     preum’s

    9 septembre 2007 à 6 h 13 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s