Just another WordPress.com site

Monsieur 100 000 Volts

 

 

Le 24 octobre 1927 naît à Toulon François Silly, alias Gilbert Bécaud. Il passe son enfance à Nice, rue Verdi au 5ème étage, issu d’un milieu social très modeste, maman Bécaud a toujours favorisé le choix de la vie de Gilbert, elle y a toujours cru et venait même dans les coulisses pour chacun de ses spectacles. Elle s’est éteinte à 101 ans, et Gilbert lui rendit un hommage "La dame de Saint Paul". Papa Bécaud travaille dans l’hôtellerie. Le petit François, chahuteur, élève médiocre, ne travaille avec ardeur que sa musique. Vers 12 ans, Gilbert entre au conservatoire de Nice en classe de piano et de composition, il y passe quelques années, et obtient un prix d’harmonie. Dès l’âge de 14 ans, François compose déjà des musiques.

 1952
Gilbert chante en s’accompagnant au piano dans un cabaret parisien : "Paris sur scène" et à la suite d’une blessure à la main qui l’empêche de jouer, il commence véritablement sa carrière de chanteur de scène. Ses premières chansons sont créees par Marie Bizet dont il est le pianiste. Il rencontre un soir chez elle Pierre Delanoë (alors polyvalent au ministère des finances), il devient le deuxième de ses fidèles paroliers. Gilbert et Jacques Pills écrivent "Je t’ai dans la peau" et décident de présenter la chanson à Edith Piaf, Jacques Pills épouse alors Edith Piaf qui fait de "Je t’ai dans la peau" un premier succès de Gilbert Bécaud. A partir de ce jour, tout va s’enchaîner très vite pour lui. Il fait la connaissance d’un autre jeune auteur Charles Aznavour.

Ensemble, ils écrivent aussitôt succès après succès : dans les années qui suivent il y aura "Viens", "Meque-meque", "Je veux te dire adieu" puis ils se séparent.


1953
Sortie de son premier microsillon avec 2 chansons composées sur des poèmes de Louis Amade : "Les croix"/"c’était mon copain", à la réouverture de l’Olympia, Bruno Coquatrix l’engage en vedette Américaine, au même programme que Lucienne Delisle et Aimé Barelli. Bécaud présente "Viens", "Quand tu danses", "Mes mains", "Les balladins" et sa chansons porte-bonheur "Les croix".

1956
Il tient le rôle principal du film de Marcel Carné "Le pays d’où je viens" dont il compose la musique.

 

Il tournera 6 films :

 

          1957 Casino de paris (musique Bécaud)
– 1958 Croquemitoufle (musique Bécaud)
– 1961 Les petits matins
– 1974 Toute une vie

 

  1960
"La corrida", "Les marché de provence", "Le jour où la pluie viendra", "Le rideau rouge", L’absent", "C’était moi", lui valent le grand prix 1960 de l’académie du disques qu’il obtient pour la 3ème fois.
24 décembre 1960
Création à la télévision de sa cantate de noël "l’enfant à l’étoile" filmée en l’église saint-germain l’auxerrois à paris.
1962: "la grosse noce" (vidalin)
25 octobre 1963
Il réalise son grand rêve lyrique : création de "L’opéra d’aran" au théâtre des Champs-Elysées. Gilbert bénéficie d’une distribution exceptionnelle dont la soprano Rosana Carteri, et d’une mise en scène de Margarita Wallman.

1964

Delanoé lui écrit "Nathalie", pour donner un nouveau visage à la Russie Soviétique en cette période de guerre froide.

 

 

     
1965
Gibert dédie sa chanson "Tu le regretteras" au Général de Gaulle et devient le premier compositeur français à réussir à classer plusieurs de ses chansons au sommet des hits-parades américains et britanniques : "Je t’appartiens" – "Let it be me". "Et maintenant" (1961)- "What now my love" "Seul sur son étoile" – "It must be him" plus bien d’autres seront interprétées par les plus grandes vedettes du monde entier

1967
Naissance de la chanson qui va devenir la mélodie choisie entre toutes par Bécaud pour accompagner son entrée sur scène (au moins jusqu’en 1972) "L’important, c’est la rose".

 

 

     

1973
Il fête ses 20 ans de chansons – plus de 200 chansons au total et est le héros de Roberta Muller "un homme libre" produit par Claude Lelouch. 

     1975
Du 20 octobre au 1er décembre, il fait son retour à l’Olympia, c’est un succès énorme salué par la presse après 2 ans d’absence sur la scène parisienne. Infatigable, il poursuit sa carrière et ses voyages autour du monde, les triomphes se suivent les uns après les autres : "L’indifférence", "Un instant d’éternité", "C’est en septembre" créé en duo avec Neil Diamond.
1979
Il va consulter un médecin pour une douleur à la nuque et apprend que ceci est dû au fait qu’il tourne souvent la tête vers son public lorsqu’il joue du piano. Il prend alors la décision de placer le piano face au public et fait couper le pied avant de son piano (instrument devenu célèbre dans le monde entier) .
1983 30 ans de chansons

1988
En novembre : rentrée à l’Olympia avec 2 spectacles en alternance : un spectacle "Bleu", un spectacle "Rouge".


1989
Il signe un contrat de longue durée avec Bmg Ariola France pour ses futures compositions et sort son premier album Bmg "Fais-moi un signe"

1993 40 ans de chansons
Sortie de l’album "Une vie comme un roman" : un cd autobiographique où il y chante ses 40 ans de carrière en 15 chansons, c’est produit par Mick Lanaro (Nougaro, Bruel), qui en a eu l’idée. Il a été enregistré à Los Angeles avec un orchestre de 35 musiciens (dont beaucoup d’américains).
1996
Nouvel album ensemble, en 97 à 70 ans, Gilbert s’attarde une nouvelle fois sur les planches de l’Olympia pour repartir en tournée en 98.

1999
"Faut faire avec" , nouvel album et nouvelle tournée malgré un cancer qui le ronge. Gilbert retrouve la scène, sa scène l’Olympia.
2001
18 décembre, Gilbert s’éteint.

 

ON DIT QUE

Après son Olympia en 1991, il avait juré ne plus revenir sur scène.
 Il parle  6 langues étrangères et rêve en 3.
 il conserve à plus de 200 exemplaires sa cravate bleue à pois blanc.


 Il aime la mer, l’huile d’olive, un morceau de pain frotté à l’ail, les chats, la gentillesse, le rouge, le parfum de la rose.
Sa chanson préférée : "La vente aux enchères".
 Son auteur favori : Saint Exupery.
 Son compositeur favori : Chopin.
 Son peintre favori : Van Gogh

 

 

  

Publicités

4 Réponses

  1. Jean-Marc

    ça doit être parce que je les ai trop entendus à la "TSF" (sur radio Luxembourg par exemple) quand j’étais gamin … je n’aime pas beaucoup lcs chanteurs français … heureusement pour moi au début des années 60 les Beatles (I want to hold your hand …), les Rolling Stones (Satisfaction …), les Kinks (You really got me …) et les Who (My generation …) sont arrivés … I love rock’n’roll !!!
    Plus tard je me suis mis à apprécier les chansons de Georges Brassens et de Jacques Brel.

    15 août 2007 à 12 h 55 min

  2. nadine

    he bien annie , il ne faut pas t’en faire , tu sais nous sommes en democratie et de plus j’accepte , plus que tout le reste , la franchise 
    les gouts et les couleurs ne se discutent pas  et ne pas aimer vaut mieux que de rester " indifferent "
    pour moi je ne regarde pas la personnalité de becaud , ce que j’aime c’est certaines de ces chansons tout comme celles de montand , celles qui m’ont " frappées "  ….
    voilà !!!!  sans rancune  rires meme si j’ai de grosses lacunes  pour ce qui est de la musique , je  crois que je " compense " par d’autres  " connaissances " 
    bisous

    15 août 2007 à 8 h 31 min

  3. annie

     bonjour Nadine
    je continuerai a etre franche avec toi parce que cest mon caractère et que je ne peux pas faire autrement lol Mille excuses mais on ne se refait pas ! je détestais Gilbert Bécaud, sa voix, sa façon de chanter, son air "supérieur", son allure méprisante, son orgueil, sa prétention
    d’ailleurs je connais une personne qui l’a côtoyé Il parait que c’était quelqu’un qui méprisait
    les gens comme nous et qui se montrait d’une supériorité affligeante. Je trouve que d’ailleurs on s’en rendait compte en le regardant parler et chanter ! voila j’espère que tu ne m’en voudra pas de ma franchise
    contente que tu aimes Montand, comment ne pas l’aimer, lui qui au contraire était hormi son talent, un individu altruiste et sympathique ! j’aurais bien aimé mettre comme tu dis les roses de picardie mais sur le net on ne trouve malheureusement pas bcp de vidéos qui fonctionnent bien de ce grand Monsieur et cest dommage ! hier soir j’ai visionné un dvd de ses tournées internationnales et c’était unpur moment de "classe"
    bonne journée et à plus bisous

    15 août 2007 à 7 h 56 min

  4. cathy

    ben  voila  tu a pondu  !!!! quelque chose de beau  la  !!! oh c est pas difficile  de trouver !!!  ben oui    un chanteur   que tout le monde connait  !!!!   bisous a toi  nad     !!!       cathy     

    15 août 2007 à 7 h 16 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s